incroyable

Résumé
David continue ses enregistrements musicaux. Yves est de retour et séjourne avec Clarisse à la campagne dans la grande maison familiale. Ils sont tirés de leur retraite amoureuse par un appel annonçant que le père de Clarisse se trouve à l’urgence. Suite à une fièvre récalcitrante il a été hospitalisé.

Épisode
Clarisse aimerait être devin pour connaitre le sort ultime de son père. Les nouvelles médicales ne sont pas bonnes, Maurice a contracté la C difficile. Les médecins sont un peu déroutés par cette nouvelle souche très toxique. La romancière essaie d’en savoir plus. Elle appelle même Info-santé. « Ça dépend » se fait-elle répondre.

L’équipe médicale s’affaire, mais ne réussit pas à enrayer l’infection. Aux yeux de Clarisse, de jour en jour, c’est un peu plus de ceci, un peu moins de cela. Elle se tord les mains, impuissante à sauver son grand amour qui dépérit inexorablement. Elle est surprise de la profondeur de son attachement à son père; cette situation lui aura servi de révélateur…

Elle se croyait forte face aux drames familiaux; voilà qu’elle se découvre vulnérable, émotive, attristée. Et Irène qui se met de la partie! Elle se donne le rôle de l’autorité médicale (!) et tente de protéger son Maurice. Elle veut qu’il se repose et tente de maintenir ses enfants à l’écart. La lionne qui sommeille en Clarisse rugit. De quel droit cette femme peut-elle s’approprier son père?
« Je ne l’ai jamais aimé, cette belle-mère, encore moins maintenant! »

Un deuxième drame se développe donc en filigrane de la grave maladie de Maurice; une bataille entre l’amoureuse, récente, illégitime aux yeux des rejetons et eux qui sont là depuis toujours. C’est un duel épuisant pour les protagonistes. Qui peut se rendre au chevet de l‘aimé? Combien d’heures la personne peut-elle y rester? Irène veut tout gérer…

Heureusement, Maurice ne se rend compte de rien et mène sa lutte contre la bactérie. Mais elle est tenace; elle continue son avancée sournoise. Les jours passent, le patient s’est considérablement affaibli.

La douleur s’installe. Ce sera bientôt la morphine et son cortège d’inconvénients pour l’entourage.
« Il somnole tout le temps » se plaignent le frère et les sœurs.

Cette agonie lui rappelle la mort de Laurent. Pour Clarisse, c’est trop.

La voilà aux prises avec un double deuil…

Les mots pour décrire la fin manquent à l’écrivaine. Elle n’est qu’une fille éplorée.
Elle s’écroule.

Turbulences

Résumé
David travaille à Montréal avec ses musiciens. Yves, en vacances, accompagne Clarisse à la maison familiale du père. La romantique écrivaine est ravie, mais sa paix est de courte durée. Son frère Claude la prévient que leur père est retenu à l’urgence de l’hôpital régional.

Épisode

La fièvre se maintient chez son père. Les médecins soupçonnent une infection bactérienne et lui injectent une forte dose d’antibiotiques. Bien qu’affaibli, Maurice reste capable de manipuler son téléphone cellulaire et tente de rassurer sa fille chérie.
« Je serai bientôt tiré d’affaire ».

N’écoutant que son cœur, Clarisse bondit de sa chaise et se précipite à l’hôpital Saint-Joseph, situé non loin. Sachant que son père n’est pas en isolation, elle déjoue la bureaucratie hospitalière et trouve le chemin qui mène au malade. Malgré une fatigue évidente, il lui sourit et lui prend la main. Elle est contente, mais pas rassurée. Les longs moments passés à le regarder dormir n’arrangent rien.

De retour à la campagne, Clarisse oublie les échéances du roman à écrire, elle ne pense qu’à son papa. Aurait-il caché à tous son état de santé réel? Elle fouille sa mémoire et se reporte à leurs dernières rencontres. Elle cherche des symptômes, des signes, un comportement inhabituel… Rien. Elle ne repère rien. D’où vient cette forte fièvre? Mystère.

À la suite de persévérants appels à l’urgence, elle apprend que l’état du malade exige des soins continus et qu’il a été transféré dans une chambre avec d’autres patients. Les visites à l’hôpital se multiplient.

Yves, souvent délaissé, sent que Clarisse est triste, même si elle s’efforce de n’en rien laisser paraître. Il s’est fait discret pour laisser place aux enfants de Maurice. Les frère et sœurs se relaient dans la chambre qui leur semble peu ‘hospitalière’.

Le séjour de Maurice se prolonge, ses jours sont-ils comptés? Aux yeux de sa famille, la question se pose.

Une paix détruite

Résumé
David est toujours occupé par ses projets musicaux. Clarisse en profite pour s’offrir quelques jours de vacances avec Yves dans la maison de campagne de son père, c’est la maison familiale de son enfance. Elle est loin de la ville, loin de son voisin.

Épisode

Clarisse savoure sa paix et cette vacances amoureuse.
Elle n’en finit plus de rêver…

Le vieux téléphone se fait entendre. Claude, son frère, est au bout du fil.
« Notre père est à l’urgence de l’hôpital St-Joseph. Irène ne m’a pas donné de détails. »

« Quoi? » Stupéfaite, Clarisse n’arrive pas à formuler un commentaire intelligent. Son père, sur lequel elle a toujours pu s’appuyer, le voilà prisonnier d’une civière et sans doute, dans un corridor!

Elle soupire, encore et encore, tourne mille questions dans sa tête. Elle se demande surtout : a-t-il son cellulaire ? Est-il en mesure de me répondre? Elle essaye de le rejoindre.

Il a la force d’appuyer sur les boutons. « Je te rappellerai plus tard, je ne peux te parler maintenant ».

Clarisse a tout le loisir de s’inquiéter (avec raison cette fois). Assailli par l’inconfort et les soins médicaux, son père ne peut donner de nouvelles. Elle continue de tourner en rond et de ‘’se ronger les sangs ‘’.

Yves, n’arrive pas à la calmer, malgré ses tentatives.

Clarisse songe que son père n’a jamais été aussi mal en point.

« Que lui réserve l’avenir? »