Les débuts de David

Résumé

Laurent est décédé, David l’a remplacé. Le jeune italien de 25 ans est féru de musique, mais pose comme modèle pour gagner sa vie. Récemment blessé, il occupe son temps libre d’une autre manière. Le roman de Clarisse peut maintenant débuter.

Épisode

Clarisse constate avec ravissement que David compose de la musique. Même loin de lui, elle le voit à l’œuvre.

Il se laisse emporter par l’inspiration. Il pianote, chantonne des heures durant. Il revient souvent sur une mélodie qu’il affectionne particulièrement. Sur une impulsion, il demande l’aide de son ami Pierre.
« Est-ce que ton studio est libre en fin de semaine? J’aimerais enregistrer
le souffle. »
« Oui. C’est un bon moment ».

Dimanche, en fin de journée, David ressort du local de son copain avec son ‘single’ sous le bras… Il se promet d’envoyer sa chanson au poste Musique-Musique. Le souffle a plu. Après ce premier succès, tout s’enchaîne rapidement : une traînée de poudre. Les multiples stations radio se délectent et les auditeurs aussi. C’est une réussite instantanée et surtout imprévue! David délire quelque peu:

« Wow, je ne m’y attendais pas, un premier envoi! Une belle ‘toune’ mais, quand même… le cœur y était, mais… je n’ai pas beaucoup d’expérience… c’est à voir…est-ce le début d’une histoire merveilleuse?»

Pendant qu’il s’émerveille, Clarisse se désole pour son roman.
« C’est contraire à tout ce qu’on m’a appris. Il faut de la tension, de la tragédie, un méchant protagoniste… pas de la facilité! » Elle fulmine, et s’interroge sur l’à-propos du choix de ce nouveau personnage. L’intrigue mélodramatique qu’elle avait entrevue lui échappe. Les conseils de son ami Ivan ne la rassurent guère; elle se souvient qu’il était de l’école littéraire qui laisse évoluer les protagonistes. Face à cette façon de concevoir le travail de l’écrivain, Clarisse est ambivalente. De son point de vue, les lecteurs veulent être émus et compatir au malheur !
Clarisse se cantonne dans une vision à court terme et des événements et de l’écriture; elle s’inquiète donc encore une fois.

Prise par les nouveaux développements de la vie de son héros, elle, qui pensait tout le temps à Yves, a oublié d’y penser,
Faut-il s’en inquiéter ?

Un premier drame

Résumé
Après la mort de Laurent, Clarisse s’est rendue chez son éditeur. Elle a obtenu un prolongement de dix mois pour le dépôt de son manuscrit. Elle a fini par trouver un personnage qui la séduit: David, modèle pour les cours de dessin et aussi musicien. Elle prend son temps avant de plonger dans un nouveau texte et laisse vagabonder son esprit. Elle se rappelle son escapade à Venise avec Yves. Ce voyage, qu’elle a si longtemps désiré n’a pas été réussi à sa satisfaction.

Épisode
Clarisse revient à la réalité : dix mois ce n’est pas long pour écrire un roman.
« Je vais devoir changer mes habitudes d’écriture, mes horaires et surtout devenir plus disciplinée…»

L’aube suivante la trouve au travail. La sonnerie du téléphone trouble le silence
« À cette heure! » pense-t-elle.

C’est David. Il revient de l’hôpital.

« Mon poignet gauche est fracturé et je dois porter un plâtre pendant six semaines. Je vais perdre mon emploi de modèle. Mon bras est trop lourd pour garder certaines poses, mon corps est imparfait…Mes employeurs vont me mettre en arrêt de travail. »
Il maudit le professeur qui a conçu l’échafaudage duquel il est tombé : lui qui tentait d’en descendre avec élégance!
Il se questionne : « Que vais-je faire de ce temps libre? »

Clarisse se pose la même question, de plus, elle croit qu’il aura de la difficulté à enfourcher son vélo et qu’il devra marcher, et longuement! Elle se désole de cette malchance qui le frappe.

Par ailleurs, elle note avec fébrilité cet incident dans la vie apparemment sans nuage de David. « Un bon début de roman » pense l’écrivaine qui, suivant les conseils d’Yvan, refuse de prévoir à l’avance le déroulement de la vie de son personnage.

Elle attend de voir la suite…