L’amour

L’amour

L’amour mène le monde.
Pour le meilleur et pour le pire.

L’amour paternel qui parcourt des distances.
L’amour marital et son dévouement.
L’amour tout court et ses folies.
L’amour maternel, inconditionnel.
L’amour filial et ses gentillesses de tous genres.
L’amour et la patience que témoignent les animaux domestiques…

Changement

Tout change
Les personnes modifient leur façon de voir les choses en prenant de l’âge.
La météo, avec ses prédictions changeantes en cours de journée.
Les habitudes, en temps de pandémie.
Les statuts maritaux : séparations, divorces.
Les amitiés, avec ses temps forts et ses temps faibles.
Les adresses, avec les déménagements.

Les numéros de téléphone demeurent, malgré tout, relativement stables.

la marche

Marcher

Sur ma rue, ça marche : jeunes, vieux, tous âges…
avec masque, sans masque, avec canne, sans canne.
Les jeunes fixent leur cellulaire et non pas les passants qui tentent de garder une distance de deux mètres, pandémie oblige…

Que dire des chiens et de leurs propriétaires…
on marche sur ma rue, elle est envahie.

La famille

La famille
Elle est très importante nous dit l’écrivaine Jeannette Bertrand.
Restez dans votre bulle familiale nous dit notre vice-première ministre.
A moi qui vis seule (mes enfants sont grands et ailleurs), j’ai regardé mon chat et je lui ai dit : nous voici devenu une « bulle familiale »
Ce que peut faire une pandémie!

Nostalgie

Nostalgie
Je suis tournée vers le passé.
Les routines anciennes me manquent.
Où est la précision pré-pandémie?
les journaux, le courrier qui arrivent à l’heure prévue.
Je cherche en vain mon journal du samedi.

Avant, tout était bien normé. Maintenant, c’est un peu confus.

J’attends et j’en suis réduite à contempler, par le biais de ma fenêtre, les feuilles rouges et jaunes de l’automne.

Encore mon chat

Encore mon chat

J’ai souvent parlé des défauts de mon chat, aujourd’hui, je le trouve intelligent.
On dirait qu’il a lu un de nos humoristes qui disait qu’on célèbre la Fête du travail en ne travaillant pas.
Il honore la Fête du travail : il ne fait rien.
Il ne se promène pas dans l’appartement.
Il ne quémande aucune caresse.
Il ne mange pas.
Il ne fait rien.
Installé sous mon lit, il dort.

Il ne fait rien.

le processus décisionnel

Le processus décisionnel

Après des jours d’observation, je constate que mon chat est lent.
Sa capacité de prendre des décisions relève de la petite vitesse.

Le matin, il hésite à sortir sur la véranda, oui…non…oui…non…
Il se demande s’il préfère se faire flatter ou se nourrir.
Il se questionne : doit-il réveiller sa mère adoptive? Il saute sur le lit, redescend, revient…
Aime-t-il encore le saumon ? Il hésite, renifle, s’approche, recule, avance, goûte…

Ce va-et-vient constant me laisse songeuse sur sa normalité …

Les voleurs

Les voleurs

À ma campagne, je n’ai pas peur des voleurs,
mais j’ai peur des microbes.
Pour me protéger du virus,
Je me suis isolée :
pas de visiteurs, pas de sorties.
J’ai trouvé le temps long, trop long,
malgré le beau paysage.

La canicule m’a désarmée.
J’ai dû m’enfermer…
Quel été!

Pas une période de rêve.
Même pour une retraitée.
La télévision m’a sauvée: mes artistes préférés…
Sans eux, sans mon chat,
Je serais désespérée.

Quel été!

,