Prisonnière du temps

Je surveille l’horloge. Il faut attendre 15 minutes après un vaccin.

Une dizaine de personnes occupent les sièges réservés à cet effet.

J’observe. Tous et toutes, sauf un jeune homme, ont le nez dans leur cellulaire.

Une femme entretient même une conversation avec ses enfants.

Le temps passe lentement…

Plus tard, je pourrai me remettre en marche et vivre à nouveau.

Quelle attente!