une observatrice mystifiée

Samedi, 19 heures, c’est l’hiver, il fait noir, il fait froid, il vente; mes clés sont à l’intérieur de la voiture!

Le Sercice routier d’urgence viendra sans doute me secourir. Hélas, mon cellulaire dort près du trousseau. Nulle cabine téléphonique à l’horizon. Il y a bien quelques commerces… Le salon Shellac se trouve à quelques mètres et il est encore ouvert! « Peut-on vous aider, madame? »

On signale pour moi et on me tend l’appareil. L’assistance routière me promet un déverrouillage dans trois quarts d’heure. Que faire d’ici là? Cette longue attente à l’extérieur me transformera en statue de glace. Sans y être invitée, je m’assois sur le bout d’une chaise. J’observe…

Malgré l’achalandage (trois professionnelles et trois clientes), le silence règne. Dans quel temple ai-je pénétré? Sous mes yeux se déroule la liturgie du manucure.

Je consulte le dépliant publicitaire :

O*P*I             Essie           SHELLAC     GelISH           GELAXY

Le latin m’aurait semblé moins énigmatique! Shellac me rappelle mon enfance et le vernis que mon père appliquait sur les surfaces de bois. Serait-ce l’acrylique dont on recouvre aujourd’hui les ongles? Un peu d’aérographie avec ça? Française ou américaine? Je venais d’entrer en territoire inconnu…

Devant moi, deux femmes d’âge moyen, confortablement assises, recueillies, concentrées sur l’observation des procédures consacrées à leurs mains. Les applications de produits se succédaient sans relâche…

Les 45 minutes se sont écoulées sans aucun signe de ralentissement de l’activité rituelle. N’ayant pas osé interrompre la cérémonie, je suis repartie avec mes interrogations à propos de

O*P*I             ESSIE          SHELLAC        Gelish            GELAXY

Vous aurez compris que l’auteure est, selon Lafontaine, « une souris des champs ».

6 réflexions sur “une observatrice mystifiée

  1. Les souris des champs sont plus nombreuses que vous ne croyez ! Je découvre, par votre article, que la technique de l’aérographe va jusque dans les salons de manucure …. Des graffiti sur les ongles ??? L’aventure est au coin de la rue…il suffit d’ouvrir certaines portes !

    1. Le Larousse est un peu laconique dans sa description de l’aérographe. Pulvérisateur à air comprimé dont on se sert pour projeter de la couleur ou de l’encre, synonyme: pistolet.
      L’ambiance du salon et mon statut illégitime ne m’ont pas permis d’élucider la question de l’utilisation et des variétés de « l’engin ».

  2. Cela me fascine de voir avec quelle application et perfection les manucures font leur travail. Au début de l’été, je prends rendez-vous avec mon esthéticienne pour faire peindre mes ongles d’orteils d’une jolie couleur. La séance dure une bonne heure. Elle est accompagnée d’un massage des pieds, etc., effectué dans un silence absolu. Je la laisse à son travail qu’elle fait avec beaucoup de concentration. Je me détends, et c’est un moment très agréable. Les résultats sont toujours magnifiques. Je te donnerai son nom et ses coordonnées, si tu veux faire l’expérience.

  3. Je serais tout autant mystifiée que toi, certainement. Et c’est un samedi soir! Avec le silence et les gestes professionnels, on dirait une «messe» profane pour initées.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.