Questionnements

Résumé
De retour à son appartement, Clarisse est en proie à de fortes émotions. Le passage de la campagne à la ville est plus difficile que prévu. Yves est au loin, Laurent galope, insouciant, et voilà que sa grande amie est décédée.

Nouvel épisode
Malgré les apparences, la mort de Suzanne affecte beaucoup Clarisse.
« Elle avait mon âge! Elle avait partagé tous ses rêves d’avenir avec moi, même son désir d’enfant…

« Sans un père qui soit présent? »

« Mylène et Juliette sont monoparentales; elles travaillent, se débrouillent très bien et ne se plaignent pas. Où est le problème? »

« C’est une lourde responsabilité à porter seule…J’y ai beaucoup songé, j’ai considéré la question sous tous ses angles, mais quelque chose me retient… malgré mon tempérament aventureux, j’ai peur…»

« Si je trouvais un ‘père acceptable et consentant’, je n’hésiterais pas”, s’exclame Suzanne.

Le temps avait passé, cette préoccupation avait graduellement cédé la place aux exigences professionnelles. Elles s’étaient, l’une et l’autre, laissées ‘prendre‘ par le métier.
Une vie est vite passée. Le spectre de la finitude se profile sur les murs du bureau de la romancière et tamise la lumière qui normalement l’inonde. Elle est perdue dans ses réflexions…

« Je me demande ce qu’Yves pense de la mort?… et alors Laurent? »

Un feuillet publicitaire de sa bibliothèque lui revient en mémoire : groupes de discussion sur des thèmes philosophiques. « Si j’envoyais Laurent à l’atelier : vie et mort? » Son personnage, toujours avide de nouveauté, accepte le défi.

Clarisse doute, trop tard, de la pertinence de sa suggestion.

Elle doute de tout en ce moment…

« J’ai peut-être agi précipitamment avec Yves. A-t-il envie d’être un conjoint? Je ne sais pas… »

Clarisse se retrouve devant ses feuilles blanches… qui restent blanches. Une panne d’inspiration! Rarissime!
Alors le doute s’insinue de plus belle.

« Je n’ai peut-être pas l’étoffe. Mon premier roman a peut-être été un coup de chance? Suzanne avait peut-être tort de croire en moi…

Et mon manque de discipline, est-il en cause? »

Elle tourne et retourne les questions dans sa tête. Incommodée par le bruit des sirènes de sa ville, elle se met à regretter la campagne.

Le grand miroir du vestibule lui renvoie l’image d’une femme qui a perdu l’éclat de la jeunesse et qui semble préoccupée. Elle continue néanmoins de regarder.
Que cherche-t-elle?

2 réflexions sur “Questionnements

  1. Je remarque, au niveau du style, une mise en abyme plus marquée du roman et de la vie de Clarisse, accentuée par ce personnage de Suzanne en doublon de Clarisse. Je note aussi une plus grande variété de procédés: de nombreux dialogues, des monologues, du récit certes comme avant mais ponctué de réflexions «philosophiques», en fait du type de celles que tu nous offrais sur les abris Tempo ou les manteaux de fourrure. J’aime bien ce virage.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.