Fred Pellerin et les autres

Fred Pellerin et les autres « Mille après mille je m’ennuie… » Version personnelle : jour après jour je m’ennuie. Jour après jour je parle à mon chat : « I don’t know why I love you, but I do… » Jour après jour je bois, seule, un thé dans une belle tasse de porcelaine. Comme disait Isabel Richer (actrice connue) : «tant qu’il y aura de la bière dans le frigidaire… ».Il y a aussi de la nourriture dans mon frigidaire : « moe j’mange… ». Au désespoir de mon pèse-personne. Comme le chantait la Bolduc : « ça va venir, ça va venir, découragez-vous pas, ça va bientôt arriver… », on va pouvoir s’embrasser. Ce sera la fin de la pandémie. Espoir!

5 réflexions sur “Fred Pellerin et les autres

  1. Excellent response Diane, and here is my take on the Fred Pellerin’s lament et les autres;

    Get a life ! Covid-19, is just part of it for the time being, it is not a life … It maybe inconvenient, uncomfortable, disruptive, dangerous, and even deadly, but it is not a life, for people who are still and now alive. For one who can’t stand his or her own company, get a cat, a dog, a bird or fish, or even a chicken. But for the love of their fellow-beings’ sanity, stop being such a proverbial pain in the butt.

    Excellente réponse Diane, et voici mon point de vue sur la complainte et les autres de Fred Pellerin;

    Trouvé vous une vie ! Covid-19, en fait juste partie pour le moment, ce n’est pas une vie … C’est peut-être gênant, inconfortable, perturbateur, dangereux et même mortel, mais ce n’est pas une vie, pour des gens qui le sont encore et maintenant vivant. Pour celui qui ne peut pas supporter sa propre compagnie, prenez un chat, un chien, un oiseau ou un poisson, ou même un poulet. Mais pour l’amour de la santé mentale de tout les autres, arrêtez d’emmerder tout le monde.

    Jean-Jacques

    >

      1. De ne pas pouvoir embrasser ceux con aime devrais pas être un ennuie, mais plutôt aître anxieux de le faire …À ce que s’agit de Fred, dommage pour lui, il n’a rester chez lui, n’es pas!

  2. Excellente réponse Diane, et voici mon point de vue sur la complainte et les autres de Fred Pellerin; Trouvé vous une vie ! Covid-19, en fait juste partie pour le moment, ce n’est pas une vie … C’est peut-être gênant, inconfortable, perturbateur, dangereux et même mortel, mais ce n’est pas une vie, pour des gens qui le sont encore et maintenant vivant. Pour celui qui ne peut pas supporter sa propre compagnie, prenez un chat, un chien, un oiseau ou un poisson, ou même un poulet. Mais pour l’amour de la santé mentale de tout les autres, arrêtez d’emmerder tout le monde.

    Excellent response Diane, and here is my take on the Fred Pellerin’s lament et les autres;

    Get a life ! Covid-19, is just part of it for the time being, it is not a life … It maybe inconvenient, uncomfortable, disruptive, dangerous, and even deadly, but it is not a life, for people who are still and now alive. For one who can’t stand his or her own company, get a cat, a dog, a bird or fish, or even a chicken. But for the love of their fellow-beings’ sanity, stop being such a proverbial pain in the butt.

    Jean-Jacques

Répondre à uberthetop27 Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.