la coquerelle et le cloporte

Les insectes

La coquerelle et le cloporte.
Ces deux insectes s’en sont donné à cœur joie.
Ils ont couru tout l’été sans qu’on les embête trop, mais voilà que l’hiver et le froid arrivent. Ils vont vivre à l’intérieur où les attendent les exterminateurs de toutes espèces. Vite, courons nous cacher avant qu’ils nous atteignent.

Ils réussissent à échapper à ce qu’ils considèrent comme des emmerdeurs patentés. Ils se cachent; ils continuent de parcourir les tuyaux et de courir derrière les murs. Quelle insolence!

Les propriétaires s’arrachent les cheveux et ne savent plus à quel Saint se vouer.

Une réflexion sur “la coquerelle et le cloporte

  1. Et bien qu’on les pourchassent depuis le temps des cavernes (je n’y étais pas mais je m’en doute !), ils nous survivent depuis la nuit des temps. Ils doivent bien s’amuser de nous, pauvres humains éphémères !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.