Apprendre à tomber

Ceux qui valorisent l’âge d’or insistent « qu’il n’y pas d’âge pour apprendre »; on n’est jamais trop vieux pour apprendre. Voilà, je vais apprendre à tomber, eh oui, tomber.

Je n’ai pas fait de mime ni de théâtre, je n’ai donc pas appris à tomber.

Je vais m’y mettre, puisque je tombe même dans mon salon. L’autre jour, je regardais la télévision : j’ai glissé du coussin soyeux de mon divan où j’avais posé mes fesses. Le tapis qui retenait mes pieds a été repoussé et je me suis retrouvée pas terre. J’ai eu peur! je m’en suis tirée avec une protubérance à la tempe et « un œil au beurre noir ». À cet instant, j’ai pris la ferme résolution d’apprendre à tomber, à l’extérieur comme à l’intérieur.

Qui me donnera des leçons?

3 réflexions sur “Apprendre à tomber

  1. Fort préférable que tu ne tombe pas sur la tête, dans ces leçons à tomber. Supposément le mal de tête en fait autant sur une vielle tête que sur une jeune. Bons courage!

    1. Wow! Attention à toi ma belle ! Apprendre à tomber, certes, mais le mieux c’est encore de rester debout, ou assis ! Bien à toi

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.