Avoir la dent sucrée.

Expression souvent utilisée par les Québécois.

Mon ex-patron de 90 ans met du sirop d’érable dans ses céréales du matin.

Un de mes ex-prince charmant achète les tartes su sucre à la crème de Saint-Donat.

Je me suis acheté une tarte de Sainte-Donat, cherchant l’énergie nécessaire pour déneiger. Hélas, il faudrait une pelle autre que la mienne pour enlever cette neige changée en glace. Le sucre de la tarte reste présent. Mon corps le ressent

pendant de longues heures.

Je ne suis pas « sucre »

Je n’ai pas « la dent sucrée ».

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.