Mathusalem et la Pomme

Je me sentais très vieille dans le capharnaüm (post Noël) du magasin Apple. Assistée d’un jeune génie (dans la vingtaine!) je faisais figure d’un personnage antique. D’ailleurs, il m’a conseillé d’utiliser les jeux de mon appareil… pour aider mon cerveau!

L’apprentissage à un âge « mûr » n’est pas chose facile. Cela demande une concentration parfaite et, avouons-le, une certaine agilité mentale.

Le stress de la performance s’ajoute aux autres facteurs pour me rendre encore plus « stupide ». Ce qualificatif me vient compte tenu de la nécessité de faire répéter, de l’absence de réussite immédiate et de la perplexité face à un nouveau vocabulaire.

Pénible, pour une habituée du succès. Les cours de peinture avaient ouvert la voie à l’humilité, mais la tablette, c’est la totale!