Virus, en garde!

Le mal de gorge qui s’est répandu au cours des dernières semaines me rappelle Les animaux malades de la peste :

« …ils n’en mourraient pas tous, mais tous étaient frappés… »

Cette épidémie moderne a touché jeunes et vieux, incommodant sérieusement les uns, terrassant les autres. Dix jours d’inconfort et de misère. Perte de voix temporaire pour plusieurs; difficile à soigner, le silence n’étant plus à la mode.

À cette occasion, un vieux rite catholique m’est revenu en mémoire : la bénédiction des gorges. Voilà la solution!

Le 2 février, les chandelles, à qui on attribuait des vertus protectrices, étaient bénies à l’église paroissiale et destinées à des fins liturgiques ou domestiques : c’était la Chandeleur, la fête de la lumière. Le lendemain, à la Saint Blaise, les fidèles défilaient et s’agenouillaient à la table de communion pour permettre au célébrant d’apposer des cierges de chaque côté de leur gorge.

« Par l’intercession de Saint Blaise, évêque et martyr, puisse Dieu vous délivrer de tous les maux de gorge et de tout autre mal… »

Notre mère la Sainte Église avait pensé à tout. C’était le Tamiflu de l’époque

12 réflexions sur “Virus, en garde!

  1. « La bénédiction des gorges… » ! Merci Diane, pour avoir mis en lumière ce nouveau remède !
    Un billet très éclairant ….(à la bougie… cela va sans dire…) sur des pratiques … pas très catholiques !

    1. C’est curieux la façon dont les souvenirs nous reviennent (si on est attentif naturellement).
      J’ai le souvenir de l’Église illuminée par les bougies des fidèles venus en grand nombre pour cette célébration. Ma mémoire d’enfant avait enregistré la bénédiction des gorges et celle des cierges dans le même événement. C’est l’internet qui m’a remis dans le droit chemin.
      La Chandeleur a longtemps été célébrée en France, beaucoup dans les campagnes où les paysans promenaient leur cierge le long de leurs terres pour les protéger des imprévus de la nature. Ils mangeaient aussi des crèpes à cette occasion. La tradition des crèpes s’est perpétuée en France, mais la fête religieuse a été remplacée par la journée de la Mamotte (du moins en Amérique).
      La Chandeleur

  2. I’m having a hard time deciding just how serious be your intentions on this candle business applied to both sides of the throat as a remedy. Priests, Lay Brothers, and Nun’s with their candles… so many stories, you could write a book or two tongue-in-cheek. Especially if you experienced boarding school as I did for a few years.

    1. I was exposed to a good dose of religious practices in my youth, but did not experience boarding school. You are the one that should be writting about your experience in such a context. You might have some space on your canapé…

  3. La Chandeleur, quel joli nom pour une fête. Je me souviens que ma mère disait: à la Chandeleur, la neige est à sa hauteur. Je ne connaissais pas la St. Blaise ni la bénédiction des gorges; je trouve intéressant de l’apprendre et surtout, je me surprends de n’avoir pas été introduite à ce rite. Était-ce une décision de diocèse?
    Très intéressant aussi ton information sur la célébration de la Chandeleur en Franc, merci.

    1. Je suis sidérée de me rendre compte que la bénédiction des gorges n’était pas une pratique uniforme dans les paroisses des années 50, même à Montréal! Par ailleurs, j’ai une amie de la Montérégie qui se souvient…
      Je vais continuer mon enquête.

  4. Je me souviens très bien de cette cérémonie qui, généralement, se faisait à l’église paroissiale. Cela nous valait donc une sortie en groupe et une période hors-cours, un peu comme une vacances. Et puis, pas longtemps aprês arrivait le mercredi des cendres, où on retournait encore une fois à la paroisse pour se faire dire que nous n’étions que poussière !

    1. Les rites catholiques nous ont valu des montagnes russes émotionnelles: de la crèche à la croix! Sans compter les impressionnants mystères…
      Nous sommes nombreux à regarder cette période avec la distance de l’humour, mais la présence de la mémoire.

  5. La Chandeleur, quel joli mot évocateur de lumière et de renaissance. Je ne connaissais rien de cette pratique. Dommage!
    Par contre, les mots de gorge, j’en connais un rayon! Il m’est arrivé à quelques reprises dans les années passées, mais relativement récentes, de devenir aphone. Une des dernières fois, je passais quelques jours avec ma mère, elle-même devenue aphone à la suite d’un AVC. J’avais perdu la voix entre Montréal et Rimouski en discutant tout le long du trajet avec un de mes frères et sa belle-mère, une femme très sympathique, que je rencontrais pour la première fois.
    J’avais expliqué à maman ce qui m’arrivait avec le filet de voix qui me restait. Pour s’entendre sur le nécessaire, je lui écrivais. Ce n’était pas triste. Nous en rigolions même. Ce fut somme toute un séjour reposant. Une grande affection nous liait. Elle se sentait en sécurité, et j’aimais me retrouver dans la maison familiale.
    Je suis certaine qu’un psy en aurait long à dire sur ces épisodes de perte de la voix. Aujourd’hui, je les prends comme des périodes de repos.

    1. Je me rends compte que la célébration de la Chandeleur était sélective dans la province. C’était un rituel agréable, mieux que les cendres ou le lavement des pieds du jeudi saint.
      Etre aphone , se soigne effectivement par le repos complet des cordes vocales. Tant mieux pour ton attitude zen dans cette situation.
      Quant à la signification psychologique de ces épisodes, je la laisse à de savants confrères..

  6. Quels souvenirs tu réveilles ainsi! La Chandeleur ne me dit rien, mais la St-Blaise avec les cierges sur la gorge oui. C’était la fête: sortir de l’école, reluquer les garçons qui s’installaient du côté droit de l’église, les filles étions du côté gauche, échanger des remarques en catimini non sans fou rire … Le mercredi des cendres était un événement du même genre.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s