À chacun sa rage…

Moi, j’en ai contre le bruit de la moto.

Beaucoup de ces engins sillonnent les routes de ma campagne. Récemment croisé, un groupe de 36!

Le dimanche matin, la terrasse d’un restaurant sur la rue principale de Lachute constitue un excellent point d’observation. Au sein de ce constant défilé, quelques éléments inhabituels: un porte-bagage au couvercle métallique, de forme oblongue, monté sur quatre roues, traîné en remorque par de jeunes motocyclistes, également, un chien, assis dans une demi-cage de plastique (vestiges d’un panier à linge), derrière son maître.

Dans ce coin de la province, j’ai fait la connaissance du modèle « araignée » : moto à trois roues (celle-ci était d’un jaune vibrant), moderne à souhait, conduite automatique, freins adapté, etc. Une femme d’âge mûr, toute en rondeurs, y trônait fièrement. Malgré les deux places de ce véhicule, elle était au volant et son mari la suivait sur une moto traditionnelle. Ce beau joujou valait 25,000 $ m’a révélé le conjoint.

J’avais séjourné dans des villes européennes envahies par les motocyclettes; à Montréal, je me croyais à l’abri, Bixi en preuve. Aussi ai-je été surprise d’en voir une sur MA rue.

Celle qui m’a narguée était rutilante, impeccable; elle me semblait tout juste sortie de l’usine. Sa conductrice, belle aussi, a rangé son casque dans un porte-bagage intégré. Jeune, élancée, cheveux au vent, elle traverse rapidement MA rue et entre dans MON édifice. Une invitée, j’espère!

Une semaine plus tard, spectacle inusité : des centaines de motos au pied de l’Oratoire St-Joseph. J’ai connu la bénédiction des gorges, mais celle des motos???

Au cours des jours suivants, ma voiture a été immobilisée à une intersection; une cinquantaine de motos filent en toute impunité. Elles sont marquées « police ». Privilège? Entraînement?

Enfin, pour mon plus grand malheur, j’en ai vu une qui occupait une place dans MON garage. Je l’ai aussi entendu, un matin, sortir allègrement et pétarader sous la fenêtre de MA chambre.

Où allons-nous?

6 réflexions sur “À chacun sa rage…

  1. Je peux comprendre que tu sois exacerbée par le bruit des motos, ça peut être infernal. C’est une malchance qu’ells se retrouvent ainsi sur ton chemin, et en grand nombre, qu’elles te pourchassent en ville comme à la campagne. If you can’t beat them, join them! Farce à part, c’est très grisant la moto, j’y ai goûté dans les montagnes de Californie, il y a des lunes. Les clubs de motocyclistes, par ailleurs, comme les clubs de motoneigistes m’apparaissent être des sortes de confréries très engagées, si je puis dire.
    Bonne patience,
    Marie

  2. Moi, c’est contre le bruit de motos marines que j’en ai. Remarque, c’est aussi que je ne croise pas vraiment de motos dans la vie de tous les jours. Mais quand je suis tranquillement assise sur le balcon du chalet, à contempler les effets sur le paysage de la lumière si particulière de la fin de la journée en été et que j’entends ce bruit strident de guêpe, je rêve d’un appareil qui éteint le son, d’une panne qui l’immobilise (le conducteur ramera pour revenir, ce sera moins bruyant) voire, si vraiment il passe et repasse, d’un tsunami qui l’engloutisse … Je te comprends!

  3. Le bruit des grosses motos me rend agressive, surtout quand le conducteur veut nous montrer la puissance de son engin en le faisant vrombir. Ça arrive parfois sur notre rue. Même aversion pour les motos marines, une invention stupide, à mon avis. Que dire des « chasse-feuilles » qui ne font que pousser les feuilles, souvent dans la rue, et qui ont le don de me mettre les nerfs à vif. Notre concierge et celui de l’immeuble voisin adorent ce petit engin et ils s’en servent même l’été. Si c’est ça le progrès. Je suis nostalgique du bruit du râteau grattant la terre.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.