Turbulences

Résumé
David travaille à Montréal avec ses musiciens. Yves, en vacances, accompagne Clarisse à la maison familiale du père. La romantique écrivaine est ravie, mais sa paix est de courte durée. Son frère Claude la prévient que leur père est retenu à l’urgence de l’hôpital régional.

Épisode

La fièvre se maintient chez son père. Les médecins soupçonnent une infection bactérienne et lui injectent une forte dose d’antibiotiques. Bien qu’affaibli, Maurice reste capable de manipuler son téléphone cellulaire et tente de rassurer sa fille chérie.
« Je serai bientôt tiré d’affaire ».

N’écoutant que son cœur, Clarisse bondit de sa chaise et se précipite à l’hôpital Saint-Joseph, situé non loin. Sachant que son père n’est pas en isolation, elle déjoue la bureaucratie hospitalière et trouve le chemin qui mène au malade. Malgré une fatigue évidente, il lui sourit et lui prend la main. Elle est contente, mais pas rassurée. Les longs moments passés à le regarder dormir n’arrangent rien.

De retour à la campagne, Clarisse oublie les échéances du roman à écrire, elle ne pense qu’à son papa. Aurait-il caché à tous son état de santé réel? Elle fouille sa mémoire et se reporte à leurs dernières rencontres. Elle cherche des symptômes, des signes, un comportement inhabituel… Rien. Elle ne repère rien. D’où vient cette forte fièvre? Mystère.

À la suite de persévérants appels à l’urgence, elle apprend que l’état du malade exige des soins continus et qu’il a été transféré dans une chambre avec d’autres patients. Les visites à l’hôpital se multiplient.

Yves, souvent délaissé, sent que Clarisse est triste, même si elle s’efforce de n’en rien laisser paraître. Il s’est fait discret pour laisser place aux enfants de Maurice. Les frère et sœurs se relaient dans la chambre qui leur semble peu ‘hospitalière’.

Le séjour de Maurice se prolonge, ses jours sont-ils comptés? Aux yeux de sa famille, la question se pose.

2 réflexions sur “Turbulences

  1. Tu traduis bien les différentes facettes de l’état que génère une pareille situation. J’espère tout de même qu’il va guérir. On ne l’a presque pas vu ce Maurice!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s