Clarisse s’emporte

Résumé des faits récents
Clarisse prend son rôle de liquidatrice au sérieux et s’occupe de ce qu’elle appelle la paperasse. Son ennui majeur vient d’Irène, qui réclame de séjourner à sa guise dans la demeure familiale et qui menace de recourir aux tribunaux en cas de refus.

Épisode
Yves est témoin de la rentrée tapageuse de Clarisse. Il entend une porte qui claque. L’écrivaine est blême, ses gestes sont saccadés.

« Je ne l’ai jamais vu dans cet état, elle, d’habitude si calme et si posée »
Pense son amoureux.

Clarisse déclare brusquement « Je ne sais pas si je corresponds à la définition, mais je souffre de rage au volant. Dans mon habitacle, je fulmine, je hurle, j’invective. Si j’étais une jument, la vapeur me sortirait par les nasaux. »

« Une vraie furie » s’étonne Yves.

« Détours! Détours! Détours! Engorgements inouïs dans des rues autrefois paisibles. Complètement affolant! Six voitures qui s’entrecroisent pour accéder à trois directions différentes, et une seule voie pour enfin parvenir à ma rue! » fulmine Clarisse.

« Les bouchons, les ralentissements, je les tolère; ce que je ne tolère pas, c’est le comportement des automobilistes, des autres, bien entendu, moi, je suis parfaite, ou du moins, j’étais parfaite, je ne le suis plus. Je laisse passer les ambulances (pour des raisons humanitaires) et les autobus (parce qu’ils sont plus gros que moi). Les autres? Niette ! »

Clarisse ne décolère pas. « Il faut dire que j’ai vu les pressés qui filaient à 70 km à travers la ville, j’en ai vu d’autres me dépasser à droite pour rattraper la rue plus loin, et ce, malgré le feu rouge. Mon sens du civisme est ulcéré. La galanterie n’existe plus, j’en ai fait mon deuil, mais la civilité devrait survivre! »

La fureur de Clarisse ne s’essouffle pas.
« Je souris et je remercie ceux et celles qui me permettent de rentrer dans le rang. Les autres me mettent hors de moi. Comme ceux qui klaxonnent quand j’attends que les piétons traversent une intersection ou ceux qui me pressent de redémarrer, de toute urgence! »

Yves, est médusé et soucieux : il ne reconnait pas la femme devant lui. Il croit que les émotions soulevées par les récriminations d’Irène sous-tendent les emportements de Clarisse…

2 réflexions sur “Clarisse s’emporte

  1. Je suis bien d’accord avec Clarisse en ce qui concerne le manque de civilité de certains automobilistes. J’ajouterai un paragraphe sur les cyclistes qui roulent au milieu d’une rue étroite t’obligeant à les suivre, alors que il y a une piste cyclable la rue d’à côté, ou pire de l’autre côté de la rue.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s