La femme invisible

La femme a été emmurée, puis elle s’est mise à parler. Elle a pleuré, ri et joui; elle a peint et dépeint. Voilà qu’on lui propose un autre rôle : du théâtre se demande-t-elle?

Curieuse, elle se renseigne. Il s’agira de marcher en solo au côté de l’homme qu’elle aime; pas de marque d’affection en public. Choisir un restaurant loin des rivages connus, s’en tenir au déjeuner du midi. Ne jamais téléphoner, ni rappeler.

Elle comprend qu’on lui propose la discrétion, en d’autres termes, le secret.

Aventureuse, elle décide d’essayer. Elle découvre qu’en plus, ses envois électroniques doivent rester prudes. Ouste, les concerts, les voyages, les weekends énergisants ou le cocooning en soirée. En tout temps, elle doit rester inexistante pour l’entourage de « son homme ».

Éventuellement, la révolte mijote, bouillonne et le couvercle de la marmite saute. Cette femme si spontanée refuse de tenir le rôle de la femme invisible.

2 réflexions sur “La femme invisible

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.