La saignée

Des injections, oui. Des saignées ???

Je croyais avoir tout entendu, mais non : en 2019, on pratique la saignée dans un hôpital montréalais de renom. Non pas la saignée des calorifères, mais la saignée des humains! Jusque-là j’avais une haute estime de cet hôpital, maintenant, je doute. Je pense à Molière…

une collègue m’a confié :

« J’ai trop de fer dans le sang, à l’hôpital X, on procède à une saignée mensuelle, il n’y a pas d’autre remède pour moi ». Cette déclaration a déclenché ma surprise et ma petite enquête.

De retour à domicile, j’ai tout de suite consulté mon grand ami Google :la saignée est « connue depuis l’Antiquité, c’est surtout au XVII et au XVIII siècle qu’elle occupe une place prépondérante dans les pratiques thérapeutiques. Elle permettait de purifier le sang ‘des mauvaises humeurs’ ».

Je le savais, mais en 2019, serait-ce un retour en arrière? À quand le clystère?

« Ben réveille! c’est courant », dit mon amie, championne des informations, « je connais deux personnes qui sont traitées ainsi ». Nouvel ébahissement de ma part!

Je suis décidément en retard sur beaucoup de choses…

 

 

 

Une réflexion sur “La saignée

  1. Comme quoi les vieilles affaires peuvent encore servir! Ça vaut pour des manières de soigner, des recettes, des objets et…… des personnes!

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.