Naîveté montréalaise

Changer de continent, c’est changer d’univers.

Aurais-je changé de planète? Je rencontre des « hommes verts » et des femmes de même type. Ils portent des pantalons et d’amples vestes sombres, bardés de tissu vert gazon en bas et vert lime en haut de la ceinture. Ainsi vêtus, ils attirent mon œil : je les vois partout. Malheureusement, ils ont refusé mon clic numérique.

Tous sont munis d’un grand cabas en plastique souple. Qu’ont-ils à la main? De longs manches munis de balais vert lime ou, plus spectaculaire encore, de fagots constitués de grosses brindilles en matière synthétique vert lime. Ainsi armés, ils nettoient les trottoirs.  Du jamais vu pour quelqu’un qui vient d’un pays où l’entretien est hautement mécanisé.

 

Jamais vu, non plus, les lampions « électriques » qui garnissent les chapelles latérales de la majestueuse cathédrale de Barcelone. Les nombreuses églises fréquentées et visitées jusqu’à maintenant regorgeaient de lampions de couleur et de taille variées. Leurs flammes dansaient et animaient ces grands espaces. Plaisant spectacle!

Mais que dire de cet étalage de petits lampions pâlots, bien tassés dans leur support métallique, tous uniformément éclairés. Le minuscule cylindre vitré qui les chapeaute, laisse passer une faible lueur. Rien d’inspirant!

Qu’en pensent les pieux espagnols?

 

 

3 réflexions sur “Naîveté montréalaise

  1. Des hommes en vert aux faux lampions de la Cathédrale, la ville de la Movida se doit d’être originale, à moins que ce ne soit tout simplement l’humour catalan ! Quant aux pieux espagnols, ils sont , je le crains, en voie de disparition. Ils ne croient plus à grand chose en ce moment, surtout pas dans l’économie…Mais le vert, c ‘est aussi la couleur de l’espoir…

  2. Ce sont les fagots qui ont retenu mon attention au début de mon séjour. La couleur vert lime était plutôt vert fluo. Très remarquable!
    Quant aux lampions artificiels, mes amis me disent les avoir vus dans d’autres églises espagnoles

  3. Et pour la naïveté montréalaise, peut-être l’arrivée des révélations courantes exposant la corruption, combine mafieuse et fonctionnaires y compris les serviteurs élus montréalais, donneraient aux citoyens le goût du vert, cette couleur de l’espoir, de finalement choisir des gens honnêtes pour gérer nos affaires municipales et provinciales du Québec. En espèrent fort mieux, que les Espagnols dans leur pays.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.