Clarisse et l’inspiration

Elle froisse rageusement les feuilles noircies.

« C’est de la merde et c’est pire de jour en jour! Impossible de me concentrer dans une maison remplie de rires et de bruits. »

Clarisse est déchirée entre sa passion pour l’écriture et son amour pour sa famille. Elle quitte son refuge et descend sur la pelouse pour tenter de prendre contact. Difficile de résister aux yeux rieurs de Loulou, à l’humour naissant de Nicolas, aux sollicitations de la petite Eva. Elle se trouve ennuyeuse devant l’enthousiasme des siens pour la rivière, les jeux; les inventions de son neveu et de ses nièces la désarment.

« Viens voir tante Clarisse! »

« Regarde ce que j’ai trouvé… »

« Veux-tu jouer avec nous? Tu seras la fée.

La rédactrice de textes se trouve mal préparée face à leurs demandes. N’ayant pas eu d’enfant, elle croit qu’elle pas appris…Elle ne voit pas que sa créativité est au service de Laurent, son personnage de l’heure.

Après quelques vaines tentatives de s’adapter aux plaisirs de l’enfance, elle retourne à son grenier… Elle jette un regard circulaire. Les objets anciens, soigneusement rangés, la ramènent dans le passé.

« Oh! De vieux instruments de musique ».

Devant cette guitare à deux cordes, elle se surprend à rêver à l’époque où elle voulait jouer de la flûte. Elle a oublié combien elle était fascinée par le son pur et cristallin de la traversière. Ses parents, fins pédagogues, lui avaient acheté un instrument adapté (elle n’avait que huit ans ». Elle se régalait de sons aériens qui accompagnaient merveilleusement ses humeurs exubérantes.

« J’ai eu une enfance heureuse, je dois le reconnaître »

Les folles équipées avec ses cousins, les grands jeux de nuit…

« Laurent en a-t-il connu autant? »

La réalité et la fiction s’entremêlent dans sa tête…et dans son cœur

4 réflexions sur “Clarisse et l’inspiration

  1. Décidément, cette Clarisse formule bien les conditions de l’écriture et les outils qui la nourrissent. Va t-on avoir droit à un extrait de ce qu’elle écrit sur Laurent? Une mise en abyme!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.