méditation

Résumé
La rédaction du deuxième roman connaît des ratés. Le déménagement de Clarisse à la grande ville, le décès de sa grande amie et ses nouvelles amours la déstabilisent.

Nouvel épisode
Clarisse a pris soin de se documenter sur le patinage de vitesse (ce qu’elle n’avait jamais fait auparavant!). Elle a découvert les différentes longueurs de piste (jusqu’à 5000 mètres!) ainsi que la répartition des coupes et des championnats à travers le monde.

« Yves devra forcément s’absenter, surtout l’hiver. »

Elle s’étonne de cette concentration d’activités pendant la saison froide, elle qui ne connaît que la glace des arénas québécois.

« J’ai beaucoup à apprendre ». Elle est prête à tous les efforts pour conserver une proximité affective avec son nouvel amant.

Yves est reparti.

En son absence, la romancière reste rivée à sa table de travail. L’écart entre la richesse de sa vie personnelle et la pauvreté de sa vie professionnelle la trouble. C’est toujours le « n’importe quoi » littéraire. Elle n’arrive pas à ajouter un seul chapitre à l’histoire de Laurent.

Évidemment, elle devrait parler de Luce. C’est là que le bât blesse. Clarisse est mal à l’aise de décrire les rapports amoureux de son personnage. Une certaine pudeur la retient… Le recours aux trucs appris dans les ateliers d’écriture ne l’aide pas. Rien n’y fait.

« Plus tard, je trouverai les mots appropriés » pense-t-elle.

Elle jette un regard sur son espace d’écriture. Quelques étagères : des livres, des sculptures, des souvenirs de ses rares voyages ou de ceux de sa mère. Elle, d’habitude si rationnelle, s’abandonne maintenant à la rêverie…

« Celui-là, je l’aime farouchement. Je peux le caresser du bout des doigts, goûter la finesse de sa peau. Les substituts ne m’intéressent pas. Mon adoré est toujours prêt, il m’attend. Particulièrement cultivé, il ne m’ennuie jamais. Grâce à lui, les heures s’envolent. Non, il ne s’agit pas de Christian Gray, mais de mon Robert, qualifié à tort de ‘petit’ ».

Fière de sa trouvaille littéraire, elle range ses feuillets dans un dossier secret qu’elle se propose de lire « quand elle sera vieille ».

La romantique est de retour, cela augure bien.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s