L’art de la corde à linge

La corde à linge est-elle en voie de disparition dans les métropoles? Beau sujet pour un colloque avons-nous convenues, mon ex-collègue et moi. Mais nous ciblons plutôt les jeunes qui ne connaissent que les tours, les appartements ou qui ont été victimes de certains règlements municipaux; ils fréquentent peu les colloques. Je vais donc humblement tenter de compenser leur manque de connaissances sur la corde à linge.

Ma grand-mère m’a montré comment réaliser une « belle » corde à linge : l’effet esthétique étant vital. Avec le recul du temps et avec l’aide de mes amies, j’ai identifié les critères à respecter pour cette tâche complexe. Voici les diktats de nos aïeules, diktats qui se transmettent de mère en fille. Ces dires sont presqu’inscrits dans nos gènes et sont encore respectés malgré le passage des décennies; a-t-on idée à 70 ans, d’écouter sa mère!

Le début : ne pas placer sur la corde les éléments au hasard de leur sortie du panier; le résultat serait pénible pour les yeux (décor chaotique!) Il faut organiser le linge en fonction des formes, des couleurs et du temps de séchage; un jeans mettra plus de temps à sécher qu’un linge à vaisselle. La logique veut qu’on le mette au début de la ligne où il ne gênera pas s’il y séjourne plus longtemps.

Les formes. Un drap, une taie d’oreiller, un chandail de coton, sont rectangulaires, ils sont donc compatibles : le plus grand a la priorité. Mais attention, la couleur déterminera la suite des choses.

Lorsqu’on a pris en compte les critères ci-haut mentionnés, il reste une grave question : les sous-vêtements. To show or not to show.
Les âmes prudes des générations précédentes n’autorisaient pas leurs voisins à VOIR leurs dessous. Ces derniers séchaient à l’intérieur, sur les vérandas (l’été), dans les corridors ou les sous-sols (l’hiver).

Dernier élément mais non le moindre, capital pour l’esthétique de l’ensemble, c’est ‘l’épingle à linge’. Autrefois en bois, elle est maintenant en plastique, colorée, et de format variable. Son agencement avec les articles enjolive le tout; la façon de d’ordonner cette décoration dépend de l’esthétique individuelle (place à la créativité, quand même!). Ces épingles fantaisistes sont plus difficiles à trouver. Les grandes surfaces s’en tiennent aux pinces classiques (en bois).

La saison estivale donne lieu à des concours de beauté pour corde à linge. Un même poteau peut en rattacher deux ou trois. La concurrence est visible!

Vous en savez suffisamment,
à vos cordes, partez!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s