La traction intégrale

La publicité des constructeurs automobiles décrit toutes les merveilles de la traction intégrale; cela m’inquiète et me dérange sérieusement.

Dernier message sur ma télévision : cette auto, munie de la traction intégrale « roule sur des routes où personne ne s’aventure ».

C’est tout dire de cette invention extraordinaire.

Rien ne l’arrête, ni ne  l’embête : elle se moque de la pluie, de la neige et de la glace noire. Elle peut tout, par toutes les météos. Elle n’est pas intégrale, elle est inconditionnelle. La publicité me montre ses déplacements et la neige qui décrit un arc comme une vague.

Cette toute-puissance me perturbe surtout lorsque je conduis sur des routes enneigées et glissantes, lentement, comme on me l’a appris il y a 50 ans. La leçon « comment conduire sur les routes glissantes » ne s’est pas logée dans le cerveau de ceux qui possèdent une voiture munie d’une traction intégrale. Ce n’est plus nécessaire! Ces merveilleuses automobiles me dépassent allègrement dans les tempêtes, puisque leur conducteur se fie à la traction intégrale.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

2 réflexions sur “La traction intégrale

  1. Me dépassent aussi allègrement des petites voitures, manifestement sans traction intégrale activée, mais avec conducteur (ou conductrice, mais plus rarement) sans jugeote.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.